Vous n’avez jamais eu un potager comme celui-ci : l’ancienne méthode paysanne pour l’avoir luxuriant et abondant.

Si vous disposez d’un peu d’espace dans votre jardin pour un potager, vous pourrez apporter plus de légumes frais à table que vous ne pouvez l’imaginer. En seulement quelques mètres carrés, vous pouvez cultiver des carottes, des pommes de terre ou des pois sans trop de problèmes. Planter et entretenir un potager n’est pas compliqué, mais cela demande certainement du dévouement, de l’engagement et même des efforts.

Voyons quelques conseils qui peuvent vous aider dans votre démarche.Publicité

Vous n’avez jamais eu un potager comme celui-ci : l’ancienne méthode paysanne pour l’avoir luxuriant et abondant

1. Choisissez l’emplacement et la taille de la culture

Le soleil est la clé d’une bonne récolte, dans le sens où le jardin doit être bien exposé, éventuellement au sud. En bref, les plantes doivent être placées dans la partie du jardin qui reçoit le plus d’heures de soleil pendant la journée. De plus, la zone que vous choisissez doit également être abritée du vent.

2. Nettoyer et préparer le sol

Vous devez déterrer les mauvaises herbes de la zone que vous avez choisie. S’il y a de l’herbe dans le sol que vous avez identifié, vous devrez soulever la couche d’herbe et enlever la terre en dessous. Il est préférable de le faire avec un râteau.

Si le sol est argileux, vous avez de la chance, car il permet à l’eau de pénétrer plus facilement et garantit que les racines reçoivent suffisamment d’oxygène.

3. Fournir des éléments nutritifs au sol

Préparer le sol pour le potager consiste à épandre du compost ou de l’engrais naturel directement sur le sol. La farine d’os peut être un bon nutriment pour le jardin. Dans tous les cas, il est toujours bon de s’assurer du sol dont vous disposez pour l’ajuster en conséquence en ce qui concerne les nutriments les plus appropriés. Une fois le compost et l’engrais épandus, la surface doit être nivelée avec un râteau.

4. Choisissez les légumes et les légumes verts à planter

Vous devez déterminer quels types de légumes poussent bien ensemble. Un bon mélange peut éloigner les parasites et répartir les nutriments entre eux, en tirant le meilleur parti des ressources en humus. Vous devez toujours laisser suffisamment d’espace entre les plantes. Des informations utiles à cet égard peuvent être trouvées sur les paquets de semences.

5. Semis et plantation

Vous avez deux choix : semer ou transplanter. Les deux approches présentent des avantages et des inconvénients. Les graines sont moins chères, mais les semis sont généralement plus résistants et offrent une récolte plus rapide.Publicité